Au coin du feu (Débarquement) - Page 4



 

Au coin du feu (Débarquement)
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
*Rire* La tournure de ta réponse est jouissive !
Et tu avais quel âge, toi ? (Si ce n'est pas trop indiscret).

Edit nocturne:
 
Mer 26 Oct 2016 - 19:22
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Salut à tous !

Nouveau jour, avec une bonne surprise pour changer ; La CAF m'a enfin accordé et versé l'allocation logement.
Je vais donc pouvoir payer un petit loyer à mon proprio, en attendant de partir. Ça faisait quand même trois mois que je ne lui donnais pas un centime... Je suis soulagée là ! Mais j'espère que ce sera plus rapide à se mettre en place pour l'autre maison, parce-que ça m'étonnerait que ma nouvelle proprio soit aussi sympa...

Jeu 27 Oct 2016 - 13:48
missgabrielle
avatar
Expert en SimologieExpert en Simologie
Féminin Messages : 1921
Remerciements : 374
Date d'inscription : 29/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Super ça, ah les procédures c'est toujours long c'est comme le chômage 8 semaines pour toucher le premier chèque et vous pensez qu'on vit comment en attendant?!?

et on ne pousse personne en bas des falaises hein...
Jeu 27 Oct 2016 - 17:20
Voir le profil de l'utilisateur
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Loba a écrit:
[i][size=10]jouissive ! Et tu avais quel âge, toi ? (Si ce n'est pas trop indiscret).
J'en avais 22, dans un centre de diététique, c'était le plus jeune du groupe... c'est dire. C'était nul.

C'est bien Loba que tu aies ta Caf, parce que tu étais à deux doigts d'offrir en apéro tes sous-vêtements à ton actuel logeur.

en voulant mettre des vêtements de son défunt grand-père au travail, un trench vintage burberry, Seb s'est fait traité d'inspecteur gadget. What a Face
Jeu 27 Oct 2016 - 18:58


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Il était grand temps, oui ! Mais d'un autre côté, ça m'a permis d'être rassurée sur une chose : La proposition de mon proprio (de rester encore quelques mois dans sa maison en attendant d'en trouver une autre, et cela, à moins que moitié-prix du loyer initial) ne cachait aucune indécente arrière-pensée. Ce qui est assez rare pour être souligné ! On déconne mais il y a tellement de connards... Des proprios qui demandent à une locataire paumée et sans le sou, non seulement sa lingerie en guise d'apéro mais aussi et surtout des compensations en nature pour repas, il doit bien y en avoir et un sacré paquet !

Je lui ai donné sa p'tite liasse de billets ce soir. Il était content. D'autant plus que j'avais une autre bonne nouvelle pour lui. Lobo ayant retrouvé le droit de conduire, il va venir terminer son déménagement lundi et mardi prochains. Ça commençait à lui prendre méchamment la tête, au proprio qui attendait ce moment depuis août (puisque nous avions convenu tous les deux qu'il pourrait commencer à ramener ses affaires et quelques travaux en ma présence, ce qu'il ne pouvait pas faire en l'état)... Du coup, j'en subissais la pression, toutes les semaines. Alors, je suis grandement soulagée aussi !

Et puis, je pense que les tensions et prises de gueule à la con, entre Lobo et moi, s'apaiseront également une fois ce cap passé. Même si, je crois bien que ça va me mettre un méchant coup au moral, en ce sens où cette étape vient comme sceller concrètement notre séparation et puis, je vais me retrouver confrontée à tout ce vide partout... Rien que quand il a pris son coin bureau, j'en ai bavé... Ce que c'est con un cerveau ! Enfin bref. Je verrai et vivrai ça le moment venu, car comme a dit je ne sais plus qui, "à chaque jour suffit sa peine".

Dans l'histoire, au passage, mon proprio m'a demandé comment je vais faire pour mon déménagement. Je lui ai répondu honnêtement ; Je ne sais pas encore et partant sur l'idée de ne pouvoir compter sur personne, je mets un peu d'argent de côté pour payer un déménageur équipé. Il m'a alors dit de garder mes p'tits sous, qu'il est tout autant disposé à me prêter son camion aussi et que si Lobo ne m'aide pas, il est prêt à le faire, lui, un week-end... Tandis que j'étais abasourdie par l'effet bizarre de telle gentillesse (je n'y suis pas habituée), il m'a réservé ceux de fin novembre et début décembre sur son agenda. J'ai failli chialer tout mon soul, comme une conne. J'ai juste dit merci pour tout, comme une conne...

Et là, comme s'il avait lu dans mes yeux un peu mouillants (à quel point j'en chie ma putain de race et j'hallucine que ce soit lui qui me tende sa main !), il m'a chopée entre ses bras et tapoté le dos dix secondes. J'ai frémi, non pas du geste en lui-même. Enfin si, mais non. Le truc c'est que j'ai eu des flashs qui remontent à fin 2013 et 2014 (période de la mort de ma compagne dogue-allemande, quoi)... J'ai réalisé alors subitement qu'un mâle (Lobo en l'occurrence et en particulier) ne m'a pas enlacée, juste comme ça, juste pour me réconforter, -dans un élan amical ou compassionnel et surtout exempt de but sexuel en clair-, depuis... Un sacré bail en fait !

'Fin re-bref. Je réalise aussi que je prends beaucoup de place ici. Trop (?).

--------

Niblette, vingt-deux ans avec un quarante-quatre ans, ce peut être une belle aventure...
Pourquoi ressens-tu la chose si négativement ? Qu'est-ce qui était nul exactement ?

Pauvre Niblet ! *Rire*

--------

Édit :

Je viens de perdre un croc ! ... ... ... ... ...
Parfois les évènements de la vie sont empreints de tant de symboles, voire /ismes, que ça me laisse pantoise !
Ven 28 Oct 2016 - 1:47
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Nan mais voilà à force de léchouiller, mordre, croquer tout le monde ici, et serrer les dents quand un nouveau jour se lève et sans doute avec des carences alimentaires, ne t'étonnes pas d'avoir les ratiches qui prennent le large. Je ne me moque pas, lundi je vais avoir une gouttière à porter la nuit pour m'éviter le bruxisme, et m'abîmer les dents précocement.

Nan c'était pas une belle aventure, c'était glauque. J'étais sa chienne, je devais l'attendre dans sa chambre le soir pendant que lui allait taper la discute et dragouiller les autres nana du centre en vain. Il me traitait de puérile. Il voulait que je m'occupe de ses affaires ex : lui recharger sa carte SFR. Il me reprochait de ne pas connaitre le western union. Il m'a présenté son fils de 18 ans au bout de 2 jours. Dès qu'il a eu ce qu'il voulait je le trouvais chiant. Il n'était que séparé de sa femme et je pense plutôt qu'elle l'a foutu dehors parce qu'il était infidèle. Je n'avais pas envie d'avoir ses problèmes d'adultes, ce qui m'intéressait c'était de passer en Licence 3 à la Fac. Quand mon séjour s'est terminé, je l'ai largué, par mail. Il m'a harcelé par sms encore 1 an comme quoi j'étais la femme de sa vie alors qu'on avait rien en commun, même pas la bagatelle parce que bon... donc la belle aventure avec un "vieux"...

A lire tes propos Loba, je te conseille vraiment un soir, de boire un jaunet avec lui et que tu lui fasses une de tes pizzas pour le remercier s'il n'a rien dans son frigo. Et je suis contente que finalement tu voies que l'humanité n'est pas encore une terre aride et glacée balayée par les vent, mais craquelée avec des fragiles petites fleurs qui poussent par-ci par-là.

Wink
Ven 28 Oct 2016 - 12:28


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Coucou !

Niblette, c'est ce que je me dis aussi mais j'avoue ne pas me sentir capable d'y arriver. J'avais déjà eu tellement de mal quand j'étais allée à son fameux apéro. Alors, tout un repas, toute une soirée, chez moi (ce qui implique l'impossibilité de partir si je venais à saturer) et en tête à tête qui plus est... Limite ça me terrorise ! Du coup, je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir faire pour "marquer le coup"... Quand mes parents sont rentrés de vacances, ils m'ont ramené une bonne bouteille de porto de là-bas (ce qu'ils font toujours). Un délice comme on n'en trouve pas ici. Sachant qu'il apprécie ce breuvage et n'a jamais goûté que ces merdes de supermarché, je la lui ai offerte. Ça l'a touché (ses yeux pétillaient en examinant la bouteille) et il l'a mise de côté pour son anniversaire. D'ailleurs, j'appréhende qu'il m'invite à sa petite fête depuis... J'ai un énorme bug, quoi !

Quant à ton expérience, je n'ai pas l'impression que sa médiocrité soit directement liée à l'âge de ce type. D'après ce que tu décris, c'était "juste" un pauvre con, en fait ! Et des cons, il y en a de tous les âges...

Ven 28 Oct 2016 - 14:36
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Ah je n'ai pas voulu vraiment dire ça. Juste un soir tu l'invites pour un apéro et un autre jour, un midi ? Tu vas lui porter une pizza qu'il réchauffera plus tard. Y'a pas de risque si tu ne cumules pas les 2. S'il a des animaux ça ferait un bon sujet de conversation.

J'ai découvert que les gamins sont un très bon starter pour engager toute discussion. C'est ce que j'ai fait 2 fois chez l'orthophoniste, en salle d'attente. Parce que bon, je sais très bien que les gamins qui y vont ne sont pas pour le bégaiement ni le zozotement, ceux-là sont traités ailleurs, donc par élimination ce sont ceux qui ont des problèmes voisins de ma fille et donc j'aime avoir le point de vue des autres parents. Et quand je sors du cabinet, je suis épatée d'être si sociable finalement.

Finalement un verre ça n'engage à rien, un café dans un bar non plus, c'est surtout pour dire merci et faire le point sur ton expérience dans cette maison avant de partir. Ce n'est que mon avis mais tu ne risques pas grand chose et ça montrera que tu n'es pas un gros rocher aux yeux noirs et à la clope qui rougeoie.

Ven 28 Oct 2016 - 16:11


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Je suis sur un gros rocher... Ce qui est pire, en fait ! *Clin d’œil taquin*

Comme il vit encore avec ses parents qui pratiquent des coutumes familiales bientôt ancestrales, sa maman cuisine pour toute la famille ; Son mari (mon p'tit vieux), son fils (mon proprio) et sa vieille mère vivant juste à côté (que je visite aussi quand ils partent en vacances, en plus des chats). Chez eux, c'est comme ça et ils mangent toujours tous ensemble.

Alors, pour lui offrir une pizza, il faudrait que je l'invite chez moi...
Sinon, je leur ferais bien un couscous à tous. Mais ils me diraient sûrement de venir le manger avec eux...
Reste un café dans un bar, oui, tiens ! Lieu neutre, sortie de secours... *Rire*

Tu n'es pas tellement sociable par nature dans le monde physique, Niblette ?
'Fin, ça veut dire quoi pour toi, "sociable" ?
Ven 28 Oct 2016 - 19:40
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Bah, je n'aime pas/plus sortir. Je n'ai que 2,5 amies qui me restent (2 du lycée et une plus éloignée du Bac+1). Je n'aime pas aller au restaurant, ni aux parcs, ni dans des bars parce qu'il y a trop de monde et trop de bruit, je n'aime pas les espaces clos. Jusqu'à peu, je ne voulais pas de collègues, je ne supporte pas le silence alors je fais tout pour combler les trous, et je n'aime pas ma voix elle a une intonation bizarre.
Le pire c'était plus jeune, quand on avait de la visite, même de mes soeurs, je préfèrais rester dans ma chambre en chemise de nuit que d'aller les voir.

Mais... ce n'est qu'une impression, assez irrationnelle que je n'aime pas les gens alors qu'en fait... pas tant que ça. Même qu'après leur avoir parlé, je sens une chaleur au niveau de mon coeur.
Ven 28 Oct 2016 - 19:51


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Très fort, le coup du « 2,5 amies » ! Pardon, mais j'ai éclaté de rire en voyant ça.
Cependant, ce ne serait pas 3,5 plutôt ? Parce-qu'un mari c'est un ami aussi, non ?

Trêve de tatillonnage plaisantin ;

Au nom des Pères, des Mères, des Fils et des Filles, et des malsains d'esprit, je te rebaptise : Melvina Udall.
(Il y a une référence cinématographique là ! Chère à mon cœur et au tien, si ma mémoire ne me fait pas défaut...)

En tout cas, je n'ai jamais eu l'impression que tu n'aimais pas les gens. Je te sens même à l'inverse très sensible aux autres.
Peut-être parce-que pareillement, j'ai l'air misanthrope alors qu'en fait, je suis hypersensible.
Il paraît que les fous se reconnaissent entre eux...

Ven 28 Oct 2016 - 21:01
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Je n'aime pas ton surnom. Je ne le comprends pas, je ne connais pas la référence. Sans doute c'est un anagramme d'un autre personnage.

T'as déjà fait... par perte de temps des tests de Quotient Émotionnel ? J'ai toujours des résultats horriblement bas.

Nan mais Seb c'est autre chose, il fait partie de moi, il est le frère (jumeau) que je n'ai jamais eu (faut dire qu'à vivre chez mes parents ça donne cette impression, on nous a déjà pris pour des frangins vu qu'on est bruns aux yeux bleus. C'est mon pote de dodo, ma bouillotte, le sucre dans le café, le croissant du weekend, le jogging de l'hiver, l'alpha et l'omega. Hier soir, on parlait de ses collègues filles et j'étais un peu jalouses. Parce qu'elles sont célibataires et que je sais que mon mari est un homme bien, mais c'est le mien. Et ma fille ne veut pas partager non plus.

On est comme une triforce de Zelda.

Ce soir mon père rentre, je suis ravie qu'il rentre, il pourra se reposer demain.
Sam 29 Oct 2016 - 13:20


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Melvin Udall, c'est le personnage (misanthrope -entre autres-) incarné par Jack Nicholson dans le film " Pour le pire et pour le meilleur ". Il me semble qu'on en avait parlé, pour l'avoir particulièrement adoré toutes les deux, mais peut-être ma mémoire défaille-t-elle... M'enfin, quoi qu'il en soit, si tu n'aimes pas ce surnom, ce n'est pas grave ! Mais si tu n'as jamais vu ce film, je te le conseille. Aux autres aussi d'ailleurs !

Non, je n'ai jamais fait ce genre de tests. Mais je voudrais bien pour le coup, par curiosité. Où peut-on en trouver ?
Cependant, j'ai tendance à dissocier la dimension émotionnelle de la sensibilité. Pour moi, la première relève davantage de la psyché que la seconde directement liée au cœur. Je pense, par exemple, que la misanthropie découle pour beaucoup d'une hypersensibilité alors que les émotions proprement dites sont moindres. Et pour cause, je crois que c'est un mécanisme de défense reposant sur l'intellectualisation des sentiments, ce qui est aux antipodes de l'émotion... Bref !

C'est beau ce que tu dis sur ta relation avec Niblet...
Tu devrais le lui écrire à lui aussi (si ce n'est pas déjà fait).

Ah ! Ta BM a donc survécu à ton père !? Et inversement... *Sourire malicieux*

Cela dit, salut à tous !
Sam 29 Oct 2016 - 16:31
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Ah oui ce bon vieux pote de youdale ! Oh là j'étais à 20 bornes de me rappeler !

Tiens des tests :
http://test.psychologies.com/tests-moi/tests-emotions/calculez-votre-quotient-emotionnel
http://www.aufeminin.com/tests-quiz/quotient-emotionnel-d59779.html

J'attends mon père, il va nous dire ce qu'il en est. BM, que je songe maintenant baptiser de Coryza en souvenir de ma crève de toutes ces vacances de toussaint, quand elle a vu la photo de classe de Clem à l'école en cours de gym à danser, elle a eu les larmes aux yeux parce qu'il semble que son autre belle-fille s'est brouillée avec elle et donc que la cousine de miniblette, ne voit plus Coryza. Elle aurait voulu que mon père reste plus longtemps, c'est sûr c'est bien d'aller faire des courses et des travaux avec quelqu'un où tu ne te disputes pas avec des factures et de comment élever les gosses, ni de faire semblant de s'aimer. Je ne connais aucune autre belle-mère qui se fait aider par l'autre belle famille.
Sam 29 Oct 2016 - 18:51


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Ah mais ce sont des trucs pour rigoler, ça ! *Moue taquine*
J'ai fait le premier test. Pas toujours facile d'avoir une réponse tranchée.
Mon résultat est " Moyen "...

Et sinon, j'ai rajeuni, à l'intérieur j'ai entre 35 et 40 ans !
Ouais, je me suis laissée tenter par celui de l'âge intérieur au passage...
Sam 29 Oct 2016 - 20:20
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Sûr, les tests sérieux sont payants où impliquent que tu entres un mail et là c'est le début de la fin.
35/40 ? bah ça ne m'étonne pas qu'on soit sur la même longueur d'ondes.
Tu as passée une (bonne) soirée ? Tu l'utilises comment ta 25ème heure d'aujourd'hui ? Moi c'était à dormir et je crois que dans mon rêve, je faisais une recherche internet sur le mot.... sodomie
Dim 30 Oct 2016 - 12:26


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Une fois, j'avais interviewé une centenaire et c'était tellement fort, elle était si vive et ouverte que j'avais fini par discuter au-delà de l'entrevue pro avec elle. Eh bien, elle avait eu pitié de la jeune-femme que j'étais alors, estimant qu'en-dedans, j'étais bien plus vieille qu'elle... Ça m'a beaucoup marquée.

Ma soirée ? Je l'ai passée avec notre vieux pote Youdale ! Et un feuilleté à la ratatouille avec une salade de boulgour/mâche/avocat. Donc oui, on peut dire qu'elle était plutôt bonne. Je me suis régalée et j'ai rigolé un peu. Et toi ? Et vous autres aussi ? Personne n'a eu envie de le (re)voir ce film ?

Quant à la vingt-cinquième heure, pareil, je l'ai consacrée à dormir. J'étais particulièrement fatiguée hier, je ne sais pas pourquoi. Alors, je me suis laissée aller à glandouiller au pieu avec mon p'tit loup d'un côté et ma p'tite tigresse de l'autre, qui n'arrêtait pas de me palper les mamelles en ronronnant ! *Rire*

Roh ! Mais tu fais toujours des rêves de dingue toi ! Je ne me souviens que vaguement du mien. J'étais à Paris, en retard à un rendez-vous dont je ne trouvais pas la rue et j'ai senti l'odeur de ma compagne dogue-allemande. J'ai crié son nom et elle m'a téléphoné. Mais impossible de me rappeler ce que je foutais là, ni l'adresse, ni surtout ce qu'elle m'a dit. Cependant, sans doute est-ce lié au fait qu'aujourd'hui, je devais (aussi) débarrasser et démonter son lit qu'on va emmener à la déchetterie demain...  Je n'ai d'ailleurs pas complètement réussi, son odeur y est encore si présente... C'est dur.

Cela dit. Il fait déjà nuit et ça commence à cailler sévère. Tss ! Du coup, je n'ai plus guère l'entrain de continuer.
Alors bon, c'est l'heure du perniflard non ? En plus, je me suis aventurée à improviser un repas qui est en train de cuire. Ce devait être mon déjeuner, bien que tardif, mais finalement, je crois que ce sera mon dîner... Oui, c'est ça. Je vais manger tôt, me coucher tôt et je tâcherai de me lever assez de bonne heure pour terminer avant que Lobo arrive demain. Tant pis. De tout façon, j'ai mal partout et un violent point de côté qui ne veut pas partir, en plus de ces vagues à l'âme qui se ravivent. Au pluriel, car j'ai remis la main sur nos alliances aussi, sur lesquelles est gravé : " Du 15-07-95 à jamais "...

Je me dis qu'on aurait peut-être dû préciser "1995", pour les futurs archéologues...
Et je me demande si plutôt que de garder chacun la nôtre, je ne préfèrerais pas qu'on garde celle de l'autre...
Dim 30 Oct 2016 - 19:21
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
C'était un samedi ce jour-là... 2 jours plus tôt on avait passé une journée horrible à l'île de ouessant et au retour dans la rade de Brest, en descendant du bateau, on nous avait pris notre voiture en fourrière et on a mis des heures à argumenter pour la retrouver, sachant qu'avec le pont du 14 juillet, on n'aurait pu rentrer chez nous que le 17. Ma mère était sur les rotules vu qu'elle venait de se faire opérer du cancer du sein quelques semaines plus tôt. Je déteste cette période.

Ton alliance a duré plus longtemps que la mienne, cela m'a tellement cassé les pieds que je l'ai cassée en 3 morceaux.

Mon weekend commence que maintenant avec les congés de Niblet, j'étais en stand by depuis 1 semaine sinon.
Dim 30 Oct 2016 - 19:33


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Ton premier paragraphe résonne en moi comme un début...
Que s'est-il passé ensuite ? Et notamment "ce jour-là", ce fameux samedi.

Bof ! Si nos alliances ont duré longtemps, c'est sûrement juste parce-que nous les avons peu portées...
Elles ont passé plus d'années dans une boîte, protégées par une enveloppe de coton, qu'à nos doigts.
Et bizarrement, elles ont davantage de valeur à mes yeux ce soir qu'elles n'en ont jamais eues auparavant.
Mais ce n'est un symbole, perdu qui plus est.

La tienne qui se casse pour former trois morceaux, on peut y percevoir bien davantage de sens...
D'ailleurs, plutôt que d'envisager de les refondre avec celles de tes parents (ou pas), tu pourrais les conserver précieusement, pour en créer une autre avec, mais en l'état. Ou un pendentif. Ou je ne sais quoi... Mais trois morceaux, pour trois Niblets, y'a comme un truc non ?
Dim 30 Oct 2016 - 20:38
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Oui 3 niblets, elle a fini dans la boite à cookies Tardis que j'avais achetée à Seb où il y fourre tous ses portes clés. De la ferraille parmi la ferraille. La mienne, si pourrie était-elle avait l'avantage d'être mince et sans relief, donc on ne la sentait pas, je n'ai griffé personne avec, elle ne m'a presque jamais gênée, sauf en fin de grossesse et quand j'ai eu le canal carpien.
Seb il ne peut plus l'enlever, donc elle ne bouge pas. Il ne m'en veut pas que je l'aie cassée, il trouve juste dure que ça soit de si mauvaise qualité alors qu'il semble se rappeler d'un 4 fois sans frais.

C'est plutôt à toi que je demande ce que tu vas en faire de la tienne.

Le 15.7.95 ? Je ne m'en rappelle plus trop. On est peut-être allé au restaurant pour fêter notre retour dans notre location de vacances. Il fait beau, et bon. Je me suis jurée de ne plus jamais remettre les pieds à Brest ni de retourner sur cette île maudite de Ouessant.
Dim 30 Oct 2016 - 21:03


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Ah ?! Dans une pauv' boîte à la con finira donc ton alliance... *Rire*

La mienne ? Pareil. Sans aucun doute. Mais si Lobo accepte qu'on échange, -ouais, j'aime bien l'idée et je pense que je vais la lui proposer demain-, alors peut-être que je porterai la sienne au majeur, un temps. Le temps de ne plus la supporter (les bijoux ce n'est pas mon trip, je déteste ça), le temps de mon "deuil" (comme si j'avais besoin d'un objet intrusif pour ça !), le temps de vraiment faire un doigt à nous, notre mariage (oui parce-que bon, y'a quand même un sens derrière)... Je ne sais pas... Ce soir, en tout cas, c'est ce que je fais. Je l'y ai glissée dans une incontrôlable pulsion tout à l'heure, comme par hasard elle y sied aussi bien qu'une bague faite sur mesures, et... Je ne sais pas non plus -mais dans le doute, je pourrais attendre que lui en parle, en misant sur le fait qu'il ne le fera pas et que je pourrai alors prendre le temps, de savoir-.
En revanche, la mienne, non, je n'ai même pas essayé de l'enfiler, à peine l'ai-je touchée. Je fais un rejet.

Je suis aux portes de la folie, en fait ! La grande question étant de savoir si je vais en passer le seuil ou pas.
Mais comme a dit William Blake ; « Si le fou persistait dans sa folie, il deviendrait sage. »
Alors, quand mon Tyler (réf : Fight Club) me gueule d'accepter de « Laisse[r] faire les choses ! » ou que « c'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce qu'on veut... », je me dis que tout ça m'amènera peut-être à arrêter de tourner en rond... Que c'est là, mon nouveau symbole -projeté- dans cette alliance (qui forme un cercle bien fermé, souligné-je pour qui n'aurait pas percuté)...

Cela dit, appel à tous les cinglés ;
Mettez-vous à l'aise !
Dim 30 Oct 2016 - 22:12
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Hihihi l'alliance au majeur, pour dire FU aux noces mouhaha
Tu as l'air d'attendre... être dans l'expectative avec Lobo - quelque chose de lui qui te permettrait de te libérer comme cette fichue princesse aux mains gelée.

Cela donne quoi une loba barje une veille d'halloween ?

Ici c'est un peu morose, depuis 10 jours c'est toujours pareil, Seb rentre ou est absent, et à 21h il dort. Heureusement cette nuit ma fille reste dans sa piaule, je supportais plus ses coups de pieds dans mon dos et ses grognements dans son sommeil.
Dim 30 Oct 2016 - 22:53


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Il y a effectivement de ça dans l'idée... *Clin d’œil*.
Je ne regrette rien, sincèrement, mais pour autant, ce qui est sûr, c'est que je n'aurai pas de secondes noces !

Au passage, pour l'avoir évoquée hier, cette fameuse journée déchetterie avec Lobo s'est fort bien passée. Si ce n'est qu'on n'a pas eu le temps de terminer de tout débarrasser malheureusement... Et que j'ai eu un méchant coup de poignard en plein cœur en ayant confirmation que ce week-end, il était avec "sa copine" -comme il a dit-. M'enfin ça, c'est à moi qu'il revient de travailler à l'accepter... C'est franchement une torture. La gredine mais peut-être surtout le "déjà" et ce qu'il fait avec elle (en particulier, des choses qu'ils me refusaient, comme s'intéresser à un livre par exemple). C'est ce qui coince le plus en fait. Mon mauvais loup m'a beaucoup malmenée, m'envoyant des trucs bien dégueulasses à lui balancer à la gueule. J'ai réussi à prendre sur moi, à avoir un comportement respectueux envers lui et à ne pleurer qu'une fois seule. C'est sa vie... Mais je vais peut-être bien rêver d'un double homicide cette nuit, suivi d'un suicide !

C'est vrai, j'attends quelque-chose de Lobo, indépendamment de ma volonté je crois même que j'en ai besoin pour être vraiment libre de lui. Je le ressens aussi, assez violemment, même si je ne saurais dire quoi exactement. Peut-être... Qu'il prenne conscience de certaines choses et me demande (honnêtement) pardon pour ce qu'il m'a fait ?

----------

Bref ! Ce soir, c'est censé être la fête, non ?
Salut à tous !

Alors, alors, une p'tite question du jour ultra légère :
Quel déguisement porteriez-vous pour aller toquer aux portes en braillant "un bonbon ou un sort", si vous étiez un gosse ce soir ?
Lun 31 Oct 2016 - 20:24
Niblette
avatar
Irréductible SimIrréductible Sim
Féminin Messages : 1735
Remerciements : 330
Date d'inscription : 08/07/2015
Age : 35
Localisation : En train de vomir des paillettes et des papillons
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Tu aurais sans doute dû lui demander qu'il t'épargne les détails sur sa nouvelle vie "relationnelle".
J'ai envie de le gifler le lobo il devrait fermer sa grande gueule pleine de crocs.

Bon tant que tu avances dans ton tri ça me rassure, mais là j'ai un peu les boules en lisant ton post. Cela me rappelle ma copine de lycée qui s'est faite larguée y'a 1 ans et demi par son premier copain. Déjà que je ne l'aimais pas. Et ensuite il n'a pas arrêté d'être maladroit pour au final lui annoncer y'a 2 mois qu'il s'était recasé. Cela me fait vraiment chier. Je te l'avais jamais dit que je comparais l'amour à un gâteau d'anniversaire ? Enfin l'amour... la vie de couple, la fin du célibat si tu veux que je précise. Et à peine y'en a qui terminaient leur part qu'ils en reprenaient une autre alors que certains sont avec leur assiette vide et qui attendent depuis longtemps le ventre vide. Nan franchement je suis en pétard. Quand j'ai une amie qui est en peine à cause de quelqu'un, crois-moi que ce quelqu'un je lui vouerais une rancune tenace pendant très longtemps, c'est ma principale qualité en amitié : la loyauté.
Pitié, ne lui trouve pas d'excuse je t'en prie. J'aimerais tellement que tu n'aies plus besoin de lui. Tu me trouves dure sans doute, mais c'est parce que tu ne mérites pas toute cette peine, bordel tu mérites d'avoir une journée pleine de soleil et sans nuages !

J'ai déguisé ma fille aujourd'hui. J'aurais pu le faire hier mais je n'y ai pas pensé. J'ai distribué tout un paquet de sucettes à des jeunes. Même le soir en plein pendant l'amour est dans le pré, je suis sortie en chemise de nuit, j'avais sans doute l'air une mémère qui lance des chats par la fenêtre mais c'est la seule fois de l'année où je suis sympa avec des inconnus qui sonnent à ma porte. Et pis les sucettes c'est pas bon pour ma fille, elle ne sait pas les manger et colle ses mains gluantes sur les meubles ensuite. Et pis je crois qu'il n'y a pas de risque de débat "Hallal, Casher" dans ce genre de friandises. L'an dernier mes enfants s'inquiétaient s'il y avait du port en gelée qui constituait les sucres d'orge, j'avais vérifié.
Mar 1 Nov 2016 - 11:03


Voir le profil de l'utilisateur
Loba
avatar
Anar à crocsAnar à crocs
Messages : 4875
Remerciements : 764
Date d'inscription : 19/12/2014
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Spoiler:
 

Cela dit, si j'avais su que ma question chantilly ferait un tel flop, j'en aurais posée une autre bien indigeste !

Édit :

Allez, pas grave. Je vous souhaite un doux sommeil, ce qui -vous en conviendrez- s'apparente finalement à une petite mort.
Mer 2 Nov 2016 - 20:45
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Re: Au coin du feu (Débarquement)
Au coin du feu (Débarquement)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ellès ::  :: Cafétéria-